Radio Sheila

Comment dire ? Sheila, c'est la faute à pas de chance. Quelqu'un qui avait toutes les chances de rebondir et bien rebondir après avoir claqué la porte de Carrère (sa première maison de disques) et puis rien. Pourtant, c'est pas faute d'avoir essayé.

Autant Vartan représentait pour moi la blonde glaciale et fatale, hitchcockienne, un peu garce et totalement inaccessible, la marâtre dans blanche-neige, autant Sheila, c'était blanche-neige, la jeune innocente gentille et jolie.

Pourtant, si je me souviens bien, il y avait un vrai halo de mystère autour de Sheila. Sur sa sexualité (un mec ?) et par suite sur son mariage avec Ringo (du pipeau ?), la naissance son fils (un gosse adopté ?). A ce propos, il y avait toujours la connasse de copine de votre mère pour dire que la tante de la belle-soeur de sa voisine était la directrice de l'orphelinat d'où venait le gosse de Sheila. Des trucs super chelous, comme le mystère qui entoure la mort de Claude François.

Sheila, elle a tout eu trop tôt et elle n'a pas su capitaliser. Véritable marionnette aux ordres de Claude Carrère, on lui fait chanter des textes un peu beaucoup culcul la pral, elle n'a jamais de fait scène pendant 20 ans. Néanmoins, elle réussit à décrocher un tube international (Spacer, c'est pas du caca-boudin), joué à la fois à New-York et à L.A. (c'est carrément international).

Quand elle quitte Carrère, elle essaye de relancer sa carrière. En 1986, Raul Ruiz la fait tourner dans une adaptation de l'île au trésor. Je crois même que le film va à Cannes dans une catégorie parallèle. Le film est un bide qui sortira en 1994 ! Elle sort de nouveau des albums et est la première à faire confiance à Gaultier, alors jeune créateur inconnu du grand public et tout le monde s'en fout !

Faut dire aussi que son nouveau compagnon, Yves Martin n'est pas une lumière en composition.

En bref, Sheila, c'est du très up et du très down. Je continue néanmoins d'écouter ses titres avec un petit sourire en coin, tant de naîveté dans cette voix avec des textes souvent tartes, c'est culte non ?

Je passe 1985 où elle se plante la gueule en inaugurant pratiquement le Zénith de Paris pendant 1 mois.

Triomphe en revanche en 1989 à l'Olympia et en 1998 et en 2002 toujours à l'Olympia.

Je crois que c'est quelqu'un de bien.

Tracklististing : Un prince en exil (1976) :
Mes années Guy Lux (Système 2, ring parade ...) Sheila porte une robe rouge longue agrémentée d'une cape rouge pareille du plus bel effet.

Tu es le soleil (1974) :
Idem, variet téloche à donf.

Tangue au (1982) :
Premier disque avec Yves Martin, franchement pas mal, manque le second degré des 70's.

Spacer (1979) :
Le tube intergalactique de Sheila, interplanétaire !!! Produit par Nile Rodgers de Chic. Elle fait le tube tout puissant indétronable et indémodable un peu comme notre Patricia Juvette nationale. Je me souviens du réveillon du 31/12 au Palace retransmis par TF1 et présenté par Mourousi. On entend que ça. J'ai 11 ans.

Singin in the rain (1977):
Apogée du Disco : Sheila est en petit short satiné rose paillette et un foulard rose autour du coup. Entre la Corse et la maison de Moulin-Neuf, je me transforme en Kamel Ouali pour inventer des chorés que dansent ma soeur et mes cousines, les robes sont faites avec des serviettes de bain et tenues par des pinces à linge... YSL avant l'heure. J'ai 8 ans.

Sanson et Dalila (1972)
J'adore celle là . Il faut écouter les paroles. Elle lui retire la force quand même !!!

Quel tempérament de feu (1975) :
Celle là est un vrai rêve de folle, derrière les arrangements on peut entendre "black is black", néanmoins, c'est avoir le cul en feu, qu'il faut entendre lorsqu'elle dit qu'elle brûle de vivre. J'adore.

Patrick mon Chéri (1976) :
Un rêve de folle encore. A hurler de rire.

Ne fais pas tanguer le bateau (1974) :
No comment, le titre parle de lui même.

Les rois mages (1971) :
Souvenir de gosse. La chantal Goya de ces années là !

Les gondoles à Venise (1973) :
Le tube après le mariage, se souvenir du pyjama vert emeraude de Ringo dans le "clip" et du rose layette de sa robe. Un remake des rois Maudits ???

L'arche de Noé (1977) :
Chantal Goya bis. Ma frangine et mes cousines adoraient. Tellement drôle, tellement ringue !

La tendresse d'un homme (1982)
Fin de carrière chez Carrère ... Qu'est-ce donc une femme sans la tendresse d'un homme ? Je me pose aussi la question !

Hôtel de la Plage (1978) :
Musique du film du même nom avec Guy Marchand, Daniel Ceccaldi, Sophie Barjac etc... Le fim est de Michel Lang et la musique de Mort Shumann. Un beau nanard qui fait chaud au coeur.

Gloria (1982) :
Son dernier grand tube chez Carrère. La chanson d'Umberto Tozzi en français et reprise en anglais par Vartan. Pas trop mal.

Comme Aujourd'hui (1987) :
Reprise de "be my Baby" un peu mou du genou...

Close to You (?date?) :
Chanson de Burt Bacharach et immortalisée par les Carpenters, pas mal quand même ...

C'est le coeur (1975) :
J'en profite pour faire une petite précision. Si le Disco a eu son apogé en 1977, 1978, il est évident qu'il n'est pas tombé du ciel. Cette chanson fait parti d'un mouvement "pré-disco" Initiée notamment par Carol Douglas, ce titre vaut son pesant de cacahuète !!!

Bang-bang (1966) :
Tiens Carrère dans les crédits ?!? Bon, il ya la version Nancy Sinatra et celle de Sheila. Choisis ton camp !

Aimer avant de mourir (1975) :
Un rêve de folle (bis) dépressive. Le texte est con, pourtant je ne peux m'empêché d'être ému quand j'entends ce titre ...

Adios Amor (1967) : Pareil.

Commentaires

1. Le vendredi 25 février 2005, 15:24 par aygo

Moi je pense qu'elle n'a pas su rebondir tout simplement parce qu'elle n'a pas su prendre du recul au bon moment. Lorsqu'elle a quitté carrère, c'était la fin des chanteuses de cette génération... Dalida, Vartan, idem... Sauf que Dalida... Au moins elle contemple ça de loin, là où elle voulait aller. Quand à la belle Sylvie, elle est parti aux Etats Unis avec son latin lover...
Sheila elle a commencé à ramer. Et évidemment, plus elle rame, et plus elle donne l'envie qu'on se foute d'elle...
Pourtant moi aussi j'adore ces chansons innocentes et un peu débiles, mais tellement entraînantes. Et puis elle me semblait sympa...
Aujourd'hui lorsque je la vois revenir, à chaque fois un peu plus aigrie, je me dis qu'elle aurait dû s'arrêter, et ne pas briser son image.
Et puis son lifting... Non c'est un jeu de lumière...
A la différence, Sylvie joue dans la discrétion, mais ne change pas. Froide en apparence, un peu rigide mais fidèle, toujours splendide. Et sur scène... Malgré les couacs de la voix ! Elle dégage quelque chose que pour moi Sheila ne dégage plus...
M'enfin, tout cela n'est que mon humble avis !

2. Le samedi 26 février 2005, 14:29 par lolo²

Je pense surtout qu'elle s'est mal entourée.

3. Le mercredi 9 mars 2005, 15:53 par Eric

Je pense que vous n'êtes pas très honnête dans vos propos. A cette époque, Johnny a fait le Zénith avant elle et des dates ont été annulées... Qui s'en souvient ? Arrêtez de toujours reparler du Zénith de Sheila dans ces termes. Son Zanthi a été une grande réussite personnelle. Rétablissons la vérité.

4. Le mercredi 9 mars 2005, 20:10 par lolo²

Entre réussite personnelle et blinder le Zénith, faut faire la part des choses... Comme tu peux le voir, j'ai une tendresse particulière pour elle. Et elle a fort bien réussi ses 2 olympias non ? Pour mémoire je te renvoie à cet article :

Galères

Pour Sheila, une longue période de difficultés commence. Avec son nouveau compagnon, Yves Martin, elle produit pour la première fois son album. C'est "Tangue au", en 1983. Enregistrées dans le must des studios au Bahamas, les chansons sont signées Gérard Pregurvic, Yves Martin et Philippe Abitbol. Carrère a cette fois disparu de son entourage. Elle se coupe les cheveux et demande au couturier encore débutant, Jean-Paul Gaultier, de changer son look.

L'album ne marche pas très bien, et Sheila disparaît doucement des plateaux de télévision et de la presse spécialisée. Complètement prise en charge depuis toujours, elle semble avoir du mal à se forger une nouvelle carrière toute seule. En 1984, sort l'album "le Film à l'envers" qui ne marche pas.

C'est en 1985 qu'elle subit un sérieux revers de carrière. Alors qu'elle n'a jamais fait de scène en 20 ans, elle décide de chanter pendant un mois sur la scène du Zénith à Paris. Cette salle, alors toute neuve, est alors la plus grande de la capitale et permet d'accueillir près de 7000 spectateurs. Incroyable défi de la part d'une artiste, qui en dépit d'une carrière déjà longue, est une débutante en matière de performance scénique. Prévus du 22 février au 24 mars, les concerts sont un semi-échec. Avec un répertoire peu à la mode et basé sur ses tubes du passé, ils n'attirent pas autant de gens que prévu. La presse est assez bonne, mais le public ne suit plus autant qu'autrefois. Nombreuses dates sont donc annulées.

C'est une épreuve personnelle et professionnelle pour Sheila. Aucun disque ne sort en 86 et seulement deux 45 tours en 87. Le réalisateur chilien Raoul Ruiz l'engage en 86 pour jouer dans le film "l'Ile au trésor" mais le film ne sortira pas avant 1994 !

Enfin en 1987, Sheila est victime d'une péritonite aiguë qui l'immobilise pendant plusieurs mois. Elle ne pèse plus que 45 kilos.

www.rfimusique.com/siteFr...

5. Le jeudi 10 mars 2005, 03:26 par lolita

Pour ne pas que le meilleur se perde:
1979, le groupe rouennais Oenix, suite a un procés célèbre en normandie contre Sheila, réédite une version censurée de leur 45 tour: "Ils veulent coucher avec Sheila"
ywndacrew.free.fr/oenix1....

et maintenant, repeat after me:

... wap' dowap' shebedowap'
Ils veulent coucher avec (censured),
mais dommage quelle ait de gros bras,
Ils veulent coucher avec (censured),
Mais quel dommage que ce soit un gars,
ses poils aux mains!
ses petits seins!
t'a vu un peu les cuisses quelle a!
y'a pas a dire, mais quel gros tas!
oui mais voila ils aiment ca!
ses poils aux mains!
ses petits seins!
wap' dowap' shebedowap' ...

vous la connaissiez pas cette histoire, mmm??

6. Le jeudi 10 mars 2005, 20:07 par lolo²

non

7. Le mardi 15 mars 2005, 00:09 par lolita

Comme quoi ca a été loin cette histoire de trans-sexualité...
chez moi en normandie, depuis cette histoire il y a toute une génération qui a été définitivement convaicue que en effet "c'etait un gars" car jamais il/elle n'aurait fait un procés si grave a un petit groupe "local" sans une raison importante...
en tout cas je suis, comme plein de gens, persuadé que c'est principalement en raison de ce secret que sa carriere n'a jamais pu etre normale...

8. Le lundi 1 août 2005, 18:44 par runner

Arretez un peu de dire tout et n'importe qoui, sheila transexuelle c une conneri monumental, absurde ...
elle est magnifique c tout
imbécile, svp, taisez vous

9. Le lundi 1 août 2005, 19:32 par lolo²

on est bien d'accord.

10. Le mercredi 10 août 2005, 01:12 par lolita

n'empeche que moi j'argumente mes "tout et n'importe quoi" avec des faits réels et vérifiables.

il me semble qu'a partir de ce moment, ca devient plus interessant comme arguments que des insultes de type "taisez vous imbéciles".

les imbéciles sont justement ceux qui ne veulent pas savoir et rien entendre... vous savez, les trois singes...

cette histoire est réelle, ce 45tour existe, les procés qui l'ont poursuivi aussi, et comme le dit si bien le dicton: "un ragot qui persiste a forcément une grande part de vérité"

woila... soyez plus ouverts a la discussion quoi...

11. Le jeudi 11 août 2005, 21:25 par bious

elle est magnifique? sa pomme d'adam?

12. Le lundi 20 février 2006, 21:35 par le roi dec...

Femme ou mec, qu'est ce qu'on s'en moque!
Ca chante (et pas trop mal, n'est ce pas?) et c'est tout ce qui compte.

13. Le samedi 19 avril 2008, 16:12 par sidewalktalk

Je ne connais pas l'artiste plus que sa. Cependant je reconnais qu'elle a bien du courage d'assumer pleinement son lifting et en plus des critiques acerbes de ses fans. La vie est vraiment cruelle. Personne ne vous épargne.

14. Le dimanche 14 décembre 2008, 16:14 par stella

Que Sheila ai eu un problème hormonale , c'est sûrement vrai, qu'elle soit un mec, ça c'est une autre histoire... elle avait un corps superbe. En revanche elle est prétentieuse et très autoritaire, j'allais chez le même coiffeur qu'elle il fallait la voir jouer les stars... Mais il faut reconnaître que c'est une personne courageuse, comment elle a bien rebondi après la parution du livre de son crétin de fils.

15. Le jeudi 1 juillet 2010, 23:21 par theo

Sheila tu la dans le cul maintenant...................

16. Le jeudi 1 juillet 2010, 23:24 par theo

Quand tu étais jolie et belle , tu pensais que le monde t'appartenais ....
Ça dure qu'un temps pauvre conne !!!