mardi 1 août 2006

Actor's studio

La série de l'été de tee-efe-one semble atteindre cette année des sommets de bétise. Et pourtant, nous sommes quelques milliards de français, un oeil sur le fer à repasser, un oeil sur l'écran de télé à vouloir connaître la véritable identité du maître du zodiaque, le lundi soir quand la déprime s'en va toute seule, en même temps que la température de 37° dans l'appartement montpellierain descend doucement en dessous de 35°.

Nul ne pourra plus ignorer le jeu extrèmement riche et précis des acteurs Claire Keim et Francis Huster, tout en sobriété où "psychologie du personnage" rime plus souvent avec "merde, chuis encore en nage" et je vais me chercher un verre d'eau, fais chier, encore 36°, putain de temps, putain de sud, j'veux qu'il flotte, j'veux qu'il flotte bordel de merde.

Afin de rendre hommage à ces magnifiques acteurs, Agapi et Monsieur poulpe rendent un hommage juste et appuyé à cette merveilleuse série "le Maître du Zodiaque" sans laquelle "été de canicule" rimerait avec ... wé, je m'comprends, t'emballe pas j'ai pas de gel.

Alors, le cours Florent, oui, mais pour qui au fait ?

ici c'est le film

ici ce sont les bonus

mercredi 8 février 2006

Deux ou trois choses que je sais de lui.

J'ai connu le blog de Garfieldd, presque à ses débuts. Il commentait régulièrement les posts d'un blog que je trouvais drôle à l'époque et que je trouve tarte maintenant. J'ai d'ailleurs trouvé tarte le blog, le jour même où j'ai connu son auteur. Pas très intéressant finalement. Encore un schizo du blog, ce genre de mec, j'ai déjà donné.

J'avais été amusé par la candeur des propos de Garf. Il y avait quelque chose de très midinette dans ses commentaires à tel point qu'avant d'aller sur son blog, j'imaginais tomber sur un étudiant.

Garf, donc, était proviseur et accusait une bonne quarantaine. Je découvrais là , l'histoire de l'homme, ses tourments d'homme, sa solitude aussi. Où il y avait une certaine schizophrénie dans certains blogs, dans celui de Garf je pouvais lire deux voix distinctes en somme qui finissaient par se confondre. C'était toujours lui.

2 voix, 2 types de messages.

D'une part, l'homme dans son rôle de la vie sociale, le rôle de proviseur qu'il exerçait en Normandie à l'époque. Impeccable d'ailleurs dans ce rôle là ,jamais les deux pieds dans le même sabot et conscient de l'autorité qu'il incarnait. En un mot comme en cent : droit.

D'autres parts, l'homme face à lui même, face à ses doutes, sa pesante solitude, sa peur de vieillir j'avoue que j'aimais bien l'idée de se perdre dans ces écrits là . Douter avec lui. Réfléchir, ressentir, s'émouvoir. Mais se perdre.

Je reste encore absourdi par la finalité de cette affaire qui se résume à travelotter une erreur en grosse faute putassière puis en petite faute de tapette. 6 mois sans salaire, faut pouvoir les assurer.

Sache Garfieldd, que tu as toujours toute mon amitié.


Edit : Excellente initiative du Peio Blog qui a ouvert un compte Paypal dont l'intégralité des fonds sera reversé à Garf. Je n'aime pas tellement le monde associatif, je trouve leur fonctionnement *suspect*, rien ne me garantit que par ce biais là , les sous auraient été reversés à Garf.

mercredi 16 novembre 2005

googlerie du mois

Certains sont arrivés sur ce site en tapant "Olivier Saucisse Firefox", je n'ose imaginer de quoi il s'agit vraiment ou plutôt de qui ... @ Tristan Nitot ; tu as encore échappé au terme Montgolfiere ...

vendredi 9 septembre 2005

Paris Carnet (dernière)

Mercredi, le Paris-carnet de septembre avait lieu chez wat, nouveau lieu de la branchitude geekesque amatrice de mille bornes et autres Cluedo. Je rappelle qu'il est définitivement sain, à l'époque des PSP de revenir quelquefois à de vraies valeurs. Qui veut jouer aux sept familles avec moi ?

Ok, chez wat, c'est pas à côté. Ok, ils ne sont pas encore prêts à gérer 300 millions de chinois qui débarquent sans prévenir. (Juste un charter). Moi, j'ai trouvé qu'ils se sont bien démerdés et que leur accueil était honnêtement irréprochable. (j'ai eu plein de truc gratos aussi... chuis un vendu). Savoir, juste, qu'ils ont 2 mois et des cahuètes et que ce sont d'anciens ingénieurs commerciaux informatiques en reconversion totale. C'est un challenge pour eux. Et de tels challenges, je vais bientôt apprendre à savoir ce que c'est. Alors, je ne leur jette pas la première pierre, Pierre.

On ne s'étendra pas non plus sur l'exiguité de l'endroit qui ne m'a posé aucun problèmes. Mais alors aucun. Bien au contraire, le fait de butiner de groupe en groupe peu ou prou et de rire à gorge déployée dans un espace réduit permettait de rencontrer plus facilement les nouveaux.

(Cette phrase était en partie sponsorisée par Matoo)

C'était pour moi la dernière. La dernière, comme lorsqu'on sait qu'on va mourir demain, comme un dernier jour de vacances au camping des flots bleus où on laisse ses meilleurs amis de vacances qui restent encore une semaine et que les nouveaux, ben les nouveaux, on aurait bien aimé faire plus ample connaissance avec eux.

J'ai revu :

Ced qui même moche avec une barbe mal taillée est super beau et qui vérifia que j'avais tenu ma promesse.

La magnifique Sskizo, subtil mélange de garce et de garçon manqué au sourire ravageur... putain ce sourire... Sskizo, que penses-tu des familles décomposées recomposées redécomposées ainsi que de la procréation assistée en se faisant des bisous dans le cou ?

J'essaye de procéder par groupe, alors c'est dur...

Michel V, Peer, flop² qui était venu "juste pour moi" et qui est IRL d'une beauté à faire damner les saints,

Nacara et ses copains/copines.

J'ai tendrement embrassé Flaoua.

J'ai fait la connaissance de personnes mystérieuses et intriguantes comme Bix,
--->pour Bix--->(Bix, je me rappelle que tu m'as dit ton prénom Adrien deux fois, t'inquiète, je me souviens, il y avait un autre mec avec qui je te confondais...) ,

Kwyxz repéré par hasard à une table en train de jouer vêtu de son tee-shirt blanc geek, aisselles goût pizza geek, private joke

et Charles Liebert (Hot d'or probable du mec le plus sexy de ce Paris Carnet Septembre 2005 dans une première apparition), j'ai eu le vote de L. Gloaguen!!!

J'ai été présenté à Dangereuse trilingue par Veuve Tarquine. Et puisqu'on parle des habitués, j'ai revu longtemps ma bande de potes : Alex, Fred, Tatou, Cossaw (trop peu), Stéphane, Laurent, Brain-not-found, Lisbei and Greg, M. Le maudit, Shaggoo, Mel'O'Dye, frsic, Maître Eolas qui visiblement n'avait pas capté mon départ, Nicolas, Mouche, le Jul et le Capitan et découvert Gilda et je n'ai pas envie d'en oublier un seul. Mais je suis sûr que si, c'est pas possible autrement.

Quand Lisbei est apparue, je n'ai pas réussi à me décoller d'elle. Des embrassades qui pourraient continuer encore si nous n'avions pas été séparés par ce finlandais à l'accent québéquois, et oui il était tard et je commençais sûrement à mélanger les événements...

La cerise sur le gâteau c'était probablement la fée Kozlika et les fûûmants roses. Elles m'ont offertes mon premier bouquet de fleurs. Des roses blanches, des fleurs jaunes et roses, on dirait des marguerites. Un magnifique bouquet. J'ai été très, très touché par ce geste d'amitié. Merci.

J'ai été aussi particulièrement touché par le mail perso de Neuro qui s'est désisté au dernier moment.

voilà , c'était la dernière. Je suis rentré tard, d'un pas mal assuré. Vous ne verrez sûrement pas quand j'écris ces lignes que je suis en train de pleurer. A la starac, ils chantent en ce moment "Memories" de Streisand. Je voudrais dire à ce petit monde qu'il me manquera et que anyway, we'll stay in touch, cause you're still in my heart...(quand je veux, je fais du Mariah Carey). Montpellier, c'est pas si loin...

Merci.

Freaky et Ron, merde, vous auriez pu faire un petit effort.
Et puis, et puis, il y a eu cet ange, venu de nulle part qui m'a offert mon premier baiser de cinéma de toute ma vie. Qui a couru 100 30 mètres pour m'étreindre et qui m'a embrassé tel que je ne l'avais jamais été depuis longtemps. J'étais Sophie Marceau dans la Boum I II. Merci à toi bogosse. Merci.

jeudi 25 août 2005

Google talk

si tu as ton compte gmail, tu peux avoir ton google talk.
Et si tu n'as pas ton compte gmail, j'ai 48 invitations encore !
Google talk est la dernière messagerie instantanée sur le net.
Google talk est un produit google

Mon adresse chez gmail est lolosquared(((@)))gmail.com.

samedi 20 août 2005

farewell party

Grosse erreur dans les dates, je recommence, j'ai la possibilité de faire ça un vendredi ou un samedi, néanmoins, comme je bosse le vendredi, ça ne va pas être simple à préparer, étant seul.

Je voulais faire une vraie fête de blogueurs avant mon départ prévu pour Mtp fin septembre. Je propose donc les vendredi et samedi 02 ou 03 09 ou 10 et 23 ou 24, l'idéal étant un samedi, le top serait le 24/09. Et je rajoute le 15 ou 16. Prévoir la nuit. Je vous embrasse et vous ne savez pas combien vous allez me manquer. J'en chiale déjà .

Sont Attendus :

Girlz :

Boyz

Ca manque de meufs ? Non ?

samedi 13 août 2005

Intimité

Mon intimité, je ne la soigne pas avec n'importe quoi.

Lire la suite...

mardi 9 août 2005

Increase your stats...

...

Lire la suite...

dimanche 7 août 2005

Paréo plus pressé.

Si tu connais mon nom de famille, et si ce truc "famille", ça évoque quelque chose pour toi. Si par hasard, tu m'as mise au monde ou bien si tu m'as tenu dans tes bras quand j'étais petit ou bien encore si on a créé des liens forts, s'il te plait, ne consulte pas ce post. Tu pourrais le regretter.
...

Lire la suite...

vendredi 5 août 2005

Moules ou Saucisses ?

Et puis, mercredi, c'était Paris Carnet au Hall's Beer, une sorte de retour aux sources après un interlude à la Passerelle fermée pour cause de congés annuels.
Je m'étais préparé à l'évènement en me remplissant l'estomac auparavant avec deux cookies de chez Laura Todd, à Paris-Carnet, on est rarement là pour manger. Et pourtant, pourtant, il y a des "classiques" du Paris Carnet au Hall's Beer : La moule frites et la saucisse frites. Lorsque je me suis décidé à entrer, je m'attendais, comme d'habitude, à voir plutôt Cossaw et Lewis qui ont eu, jusque là , le rôle ingrat d'introniser les petits nouveaux qui arrivaient tôt. Et non. Ce soir, c'était Kozlika et Olivier Meunier arborant modestement son Tee-shirt "I fucked a firefox and nobody knows it". Les deux avaient commandé leur repas et quelle ne fut pas ma surprise en voyant arriver une moule et une saucisse. La moule pour Koz et la saucisse pour Olivier. J'en avais presque la larme aux yeux. Ensuite Cossaw est arrivé, Lewis aussi, Lisbei aussi et une première fournée de nouveaux est arrivée, vrai parisien, quel fourbi, il était encore temps d'être courtois et de pouvoir se présenter poliment. On parle Vacances, des miennes surtout. Lewis s'est fait un look Absolut Billy Corgan et Cossaw se plaint de la clope, as always. Et Alex, il arrive quand ? Il vient hein ? demandais-je presque fébrilement à Kozlika. Oui normalement, il doit venir. Je rappelle que je débute toujours les PC au Diabolo Menthe. Inutile de se mettre minable dès le début. Et ça parle et ça parle et les gens commencent à arriver par vague. Par convoi, presque et là on ne gère plus. Dans le désordre, je vois arriver Tatou, j'ai vu arriver Mitternacht et Gluon. Les gens s'installent, s'intègrent ou pas, et bientôt il y a des gens à toutes les tables et encore il y a 75% de gens à qui je ne me serais jamais présenté. Des jeunes, des vieux, plein de monde. Je reconnais Batims, je fais la connaissance d'Orpheus. D'un Paris-Carnet à l'autre, je dois faire la connaissance de 10 personnes supplémentaires. Dont une, dans que j'ai mise dans la VIP-list. Mais Alex, il arrive quand au fait ? Peu de temps après que Freaky et Coco soient arrivés, on a pu entendre un piallement sourd mais sûr du style "etavuceron" ou "hanceron" et encore "hanceronjejouis". Et oui, Ron l'infirmier a été la véritable guest star de ce paris-carnet.
Ecrasant toutes les autres comme un pied dans une bouse, Ron l'infirmier a fait un petit tour de tables et (en plus il est plus que pas mal ce con) s'est offert le public de Paris-Carnet pendant 1/2 heure. J'imagine qu'il finira comme toutes les stars dans la catégorie "Amis & gens que j'aime" de Laurent Gloaguen alors que je ne suis que le vulgaire et si innofensif "Gay blogueurs". Au bout d'un moment quand même Ron (qui ressemble à Moby avec des cheveux) est parti. Alex est alors arrivé, tel un cheveu sur la soupe et coco lui a dit : "hantapavuron?" et c'est reparti pour un tour de bar gratos à la recherche de Ron qui était parti. J'ai donc offert une bière à Alex, et j'ai pu constater de l'énorme sex appeal et sympathie de Ced (qui ne tient pas très bien l'alcool, c'est bon à savoir...) et que j'adore au delà de toutes considération physique. J'ai pu aussi avoir des discussions rigolottes avec le roncier et ses copains. Et c'est là qu'on s'aperçoit qu'il est déjà 1h00 et que j'ai encore oublié de manger du solide, ayant au moins 3 litres de bières dans le ventre. J'ai pu être ramené dans un taxi par Laurent
j'étais alors super fier d'avoir été sage jusque là . Lorsque le chauffeur de taxi me ramena chez moi, moi chaud comme la braise, je lui ai demandé s'il voulait monter chez moi "boire un petit coup". Il me répondit fatigué "bonne nuit mon ange, il est tard, une autre fois.
Et merde.


On parle de :

Paris-carnet
Kozlika
Olivier Meunier
Cossaw
Lewis
Lisbei
Vrai parisien
Quel fourbi
Alex
Mitternacht
Gluon
Batims
Orpheus
Freaky
Coco
Ron l'infirmier
Ced
Le roncier
Tatou
Laurent

samedi 25 juin 2005

Notre marche du sel

...

Lire la suite...

vendredi 24 juin 2005

J'aime spontex !!!

...

Lire la suite...

lundi 20 juin 2005

Pique-Nique paris-Carnet 19 Juin 2005, 35° à l'ombre

...

Lire la suite...

mercredi 15 juin 2005

une petite merde, tout simplement

[...] des fois, je suis con et je dis de grosses conneries. C'est bien parce qu'il avait des commentaires sinon je l'aurais bien effacé.

Lire la suite...

lundi 13 juin 2005

Paris-Carnet se met au vert.

Une jolie occasion pour nous retrouver sur l'herbe fraichement coupée du Parc Floral à écouter du jazz en sourdine, loin des débits de boissons. Juste pour partager sa salade pates-surimi ou son sauciflar. Les plus aventureux apporteront du champagne ou du Porto. Tout est permis. Peu importe. Pour moi, c'est important que vous veniez, car j'ai envie de vous voir et j'ai envie d'être heureux. Et je suis heureux quand je vous vois (par simple translation). Je ne ferai plus que 2 paris-carnet (Août/septembre) avant d'émigrer vers Mtp. Inscription non obligatoire mais recommandée.

lundi 25 avril 2005

Paris Carnet Mai 2005

Autant le dire tout de suite, je ne serai pas au prochain Paris Carnet du 04 Mai 2005. Week-end de l'ascension oblige, je serai à Montpellier. Si vous veniez pour me voir, sachez qu'il y aura d'autres gens plus intéressants que moi dans cette soirée. Je ne suis que deux neurones perdus parmi le milliard de neurones. Bon, ok, je suis dans la moyenne plus, un peu plus drôle mais bon, pas de quoi non plus faire un one man show. Voili-voilou.

mercredi 16 février 2005

Nouveau layout IV

J'ai essayé de faire au mieu sans trop cassé la feuille de style (de Kozlika) pour Firefox. Par contre pour IE, ça merde comme jamais.

Si quelqu'un pouvait me donner un coup de main, il aurait ma reconnaissance éternelle et plus si affinités!!!
Merci par avance.
Votre dévoué : lolosquared.

jeudi 3 février 2005

Paris Carnet 19ème

Changement de lieu, cette fois si : La Passerelle, rue saint-Hubert, joli endroit où la faune bloguesque se retrouvait pour fêter dignement le jour des pompiers (premier mercredi du mois) et la Chandeleur (sans crèpes).

Lire la suite...

lundi 24 janvier 2005

Grosse truie en manque

Je ne félicite pas la personne de Clermont-Ferrand qui est arrivé sur mon site en tapant l'expression suivante dans Google : "Grosses Truies en manque".

Je ne suis pas si grosse que ça, mon bon monsieur. Mais j'en connais quelques unes en effet.

vendredi 7 janvier 2005

Paris Carnet 18ème

Un Paris Carnet "Back to the roots" au Hall's beer Brewery le-bar-avec-le-serveur-le-plus-mignon-et-le-plus-sympa-de-tout-paris, dixit la mafia gay... Ghalys and co ...
J'ai toujours une tendresse particulière pour ce genre de rencontre et elle va croissante.
C'est dingue. Je rencontre toujours à peu près les mêmes personnes, et les personnes que je rencontre "en plus" ne m'amènent que du bonheur. Bref en comptabilisant, j'ai eu droit à mon premier sourire de Nacara et de Neuro et à mon deuxième sourire de _F_. Ce sont des gens qui comptent pour moi chacun dans leur spécialité... J'ai revu aussi le très [X] freaky et j'ai fait la connaissance de madame Kozlika , de ses fûûmants roses et de mademoiselle Alexia from Parisse que j'ai trouvé plutôt à mon goût. Revu aussi Veuve Tarquine et Maître Eolas, Lisbei, Kasparov, Melle Mouche, cossaw, Lewis, Ghalys et plein plein de gens et évidemment Georges que l'on découvre un peu plus chaque fois et qui a eu cette phrase définitive quant à mes objectifs 2005 (maigrir de 10kg) : bouge ton cul ! Georges mon chéri, je te prépare un hommage spécial pour la peine. Des rêveries sobrement intitulées "in bed with ..." In bed with Georges, je trouve personnellement que ça arrache. A suivre, "In bed with Loïc" [edit] J'ai eu l'honneur ultime d'avoir LeCapitan dans le dos. Je ne sais même pas à quoi il ressemble.

- page 1 de 3